Kanaval

Thursday, February 29
The Screening Room
9:30 pm
Friday, March 1
The Screening Room
9:30 pm

The traumatic circumstances of his last days before leaving Haiti amid political unrest have a profound impact on a boy’s early experiences of living in rural Quebec in this beautifully realized debut feature by Henri Pardo. Co-written by Pardo and Kim Nguyen – director of such KCFF faves as the Oscar-nominated REBELLE – the film draws on Pardo’s own memories of fleeing his native Haiti in the early ’70s and arriving in a strange new land. While there’s great specificity and nuance in the film’s portrayal of Rico (Rayan Dieudonné) and his mother Erzuile (Penande Estime) as they try to adapt, KANAVAL’s blend of naturalism and magic realism serves to intensify the impact on viewers as past and present pressures come to bear on our young protagonist. The winner of TIFF’s Amplify Voices Award for Best Canadian Film and one of Canada’s Top Ten, Pardo’s first feature heralds the arrival of a major new talent.

Director: Henri Pardo

Cast: Rayan Dieudonné, Penande Estime, Martin Dubreuil, Claire Jacques

Language: French and Creole with English subtitles

Runtime: 122 minutes

Content advisory: violence

Réalisateur : Henri Pardo

Distribution : Rayan Dieudonné, Penande Estime, Martin Dubreuil, Claire Jacques

Langage: Français et créole avec sous-titres en anglais

Durée : 122 minutes

Avertissement : violence

 

Les circonstances traumatisantes des derniers jours vécus avant de quitter Haïti au milieu de l’instabilité politique ont un profond impact sur les expériences de vie d’un jeune garçon en milieu rural au Québec dans ce premier long-métrage splendidement réalisé par Henri Pardo. Co-écrit par Pardo et Kim Nguyen – réalisateur de films très populaires au KCFF tels que REBELLE nominé aux Oscars – le film s’inspire des propres souvenirs de Pardo lorsqu’il a dû fuir son Haïti natale au début des années 70 et son arrivée dans un étrange nouveau pays. Bien qu’il y ait une grande spécificité et nuance dans l’interprétation de Rico (Rayan Dieudonné) et sa mère Erzuile (Penande Estime) lorsqu’ils essaient de s’adapter,  le mélange de naturalisme et de réalisme magique de KANAVAL intensifie l’impact sur les spectateurs que les pressions passées et présentes ont sur notre jeune protagoniste. Le gagnant du « Amplify Voices Award » pour meilleur film canadien du TIFF et l’un des 10 meilleurs films canadiens, le premier long-métrage de Pardo proclame l’arrivée d’un nouveau grand talent.

To be announced

PRESENTED WITH SUPPORT FROM