MISSION et VISION

Le cinéma national correspond à une conversation entre les cinéastes et un auditoire sur ce que nous sommes en tant qu'individus - nos points communs, les sujets sur lesquels nous ne sommes pas d'accord, notre histoire, et notre avenir. Pour alimenter cette conversation, l'auditoire canadien doit avoir accès à nos films, non seulement dans les grandes villes, mais aussi dans les petites collectivités à travers le pays. La mission du Festival du film canadien à Kingston (FFCK) repose sur la croyance que les films et les cinéastes canadiens sont distincts, et essentiels à la culture de notre pays. Notre objectif est de supporter et encourager la production de films canadiens, ainsi que les favoriser, les célébrer et les présenter dans le but de développer l'auditoire de notre cinéma national.

Voici comment nous atteignons notre objectif :

  • Nous cherchons, programmons et présentons les longs métrages canadiens
  • Nous présentons et favorisons les films canadiens à diversité culturelle dans les deux langues officielles
  • Nous proposons des possibilités d'éducation, de réseau et de carrière aux cinéastes et artistes canadiens, qu'ils soient professionnels ou amateurs
  • Nous présentons des courts métrages produits dans la localité
  • Nous favorisons la production de films dans notre communauté

Le FFCK constitue une chance unique pour notre auditoire; la programmation du festival reflète cette responsabilité et cette possibilité.

HISTORIQUE

Le Festival du film canadien à Kingston (FFCK) a été lancé en 2001 par Alex Jansen, étudiant en cinématographie à Queen's University à l'époque. Au début, le festival s'étalait sur trois jours, et avait lieu au Screening Room Movie Theatre, un cinéma de répertoire comprenant deux salles qu'Alex gérait. Quinze des vingt premières présentations ont affiché complet.

En 2002, le festival comptait un deuxième endroit de visionnement, une augmentation accrue du nombre de présentations, et se déroulait sur quatre jours, devenant le plus grand événement de présentation de longs métrages à travers le Canada.

Au fil des ans, le festival a continué à se développer. Par exemple, le festival comprend maintenant un programme pour les films produits localement dans le but de favoriser l'éducation et le réseautage des cinéastes locaux, a mis en place un programme d'approche au sein des écoles secondaires, garantit la présentation de films francophones à chaque festival, et propose des visionnements rétrospectifs, ainsi qu'une classe des maîtres.